Oratoire, des vies de Frère, le blog des Frères des Écoles Chrétiennes

Frère Jacques Vincent le Dréau  - des vies de Frère, le blog des frères des écoles chrétiennesNous lisons dans notre Règle au N° 69 : « Les Frères doivent beaucoup aimer l'oraison et ils doivent la regarder "comme le premier et principal de leurs exercices journaliers.... " »

Jeune Frère, j'ai eu la chance de faire l'école de prière de Troussures, animée par le Père Caffarel et son équipe. Là, avec un groupe de 30 personnes, pour la plupart de laïcs, nous avons été initiés, à ce temps de rencontre intime avec Dieu : l'oraison.

Aujourd'hui encore je vis de ce temps de Troussures et cela m'a beaucoup aidé, et m'aide encore, dans ma vie d'oraison. C'est vrai ce n'est pas facile de prier. Il y a toujours quelque chose d'important à faire, et pourtant...

Une chose simple. Prendre ce temps dès le matin, dès le premier moment de liberté que l'on a. Personnellement couché tard, en raison de contraintes professionnelles, je rejoins les Frères pour la prière de laudes, mais dès le premier temps libre de la journée, je prends du temps pour cette rencontre intime avec le Seigneur.

Un lieu. Il te faut trouver un lieu où tu te sens bien, lieu de silence, de pénombre, où l'on n'est pas dérangé. L'oratoire de la communauté, ta chambre, la chapelle de l'établissement... Je me suis vu parfois traverser la rue pour me trouver dans une chapelle d'une autre congrégation...

Le temps. Ayant parfois choses "urgentes" à faire, je constate que le temps d'oraison ne me pénalise pas et que le travail n'en souffre pas. J'arrive à tout faire.

La Paix. L'oraison est source de paix, pour toi et pour ceux qui t'entourent.

La joie. Se reconnaître vraiment fils de Dieu, et de Dieu qui nous aime.

Actuellement on parle beaucoup de panneaux solaires, grâce à quoi l'on peut faire plein de choses, avoir de l'électricité, faire marcher un moteur... L'oraison est un peu la même chose, mais notre soleil est autre...