Des hommes et des Dieux, un billet par Frère Fernand Becret - des vies de Frères, le blog des freres des ecoles chrétiennes

Frère Fernand Becret - des vies de Frères, le blog des freres des ecoles chrétiennesIl est des rencontres marquantes. Celle de ce film en est une. Non que ma vie de Frère soit celle d’un moine trappiste au Maghreb. Mais en raison des résonances que cette œuvre éveillent en moi.

J’aime ces images de communion avec l’univers : grands espaces, arbres, eau, terre, lumière…Elles laissent entrevoir le lien secret entre la nature et les réalités spirituelles, entre la nature et la transcendance.

Pour décrire une vie de moine, si apparemment différente de celle du commun des mortels, il y faut de la sobriété. Pas d’insistances mais une évocation par une succession de plans brefs sur les gestes quotidiens qui font la Communauté : travail au jardin, soin d’un malade, prière d’adoration, repas, accueil… Pas de hiérarchie imposant ses valeurs mais la trame d’une même existence.

Je suis rejoint par les chants de l’office des moines. Le choix du réalisateur n’enlève rien au réalisme de ces chants comme à des textes de notre propre prière de chaque jour :

« Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur »

« Des profondeurs, je crie vers Toi, Seigneur » 

« Mes jours sont dans ta main : délivre-moi des mains hostiles qui s’acharnent »

«Seigneur, tout mon désir est devant Toi »

« Tu es venu, Seigneur, dans notre nuit, tourner vers l’aube nos chemins … Tu m’apprends le chemin de la vie »

En fin de film, de gros plans me touchent. Les visages et surtout les regards sont des révélateurs de l’homme, de sa quête, de la vie et de l’amour qui l’habite, de sa présence aux autres et à lui-même, de son face à face avec son existence. Je pense à ces mots du Père Christian dans son testament : «…  j’aimerais que ma communauté, mon Eglise, ma famille se souviennent que ma vie est DONNÉE à Dieu et à ce pays. »

A la réunion des moines (« le chapitre »), la difficile recherche du consensus est un témoignage de fraternité. Les diverses personnalités se confrontent. Il s’agit de s’écouter, confiant en la vérité de l’autre. Il y faut du temps et de la prière. Expérience faite justement en « Chapitre » des Frères. Et puis, dans ce film ardu, sans concessions, drame au coeur, quelque chose sourd du mystère de l’homme et du croyant. J’ai tellement besoin de ce mystère pour vivre.

Des hommes et des Dieux, un billet par Frère Fernand Becret - des vies de Frères, le blog des freres des ecoles chrétiennes

Des hommes et des dieux, réalisé par Xavier Beauvois avec Lambert Wilson, Michael Lonsdale
La fiche du film sur Allocine.com