Des vies de Frre

F. Stéphane Lognon

En communauté à REIMS. A mi-temps comme personnel de vie scolaire dans le lycée agricole LA SALLE REIMS THILLOIS et à mi-temps pour la Pastorale des Choix de vie en lien avec l'E.N.A.P.

Il a apporté son  sens relationnel et ses qualités d’accompagnement des jeunes dans plusieurs établissements du réseau lasallien. Dans le même temps, il s’est fortement engagé au sein du Mouvement Eucharistique des Jeunes,  jusqu’à assumer la coordination du rassemblement national de Lyon en  décembre 2007.

Paris lasallien ; pari de la confiance

Plan de Paris ayant servi lors du rallye des étudiants, des vies de Frère, le Blog des Frères des Écoles Chrétiennes

Frère Stéphane Lognon - des vies de Frère, le blog des frères des écoles chrétiennesLa semaine qui vient de s’écouler m’a permis de vivre une expérience importante du point de vue éducatif, en compagnie des étudiants du réseau lasallien venant de BEAUVAIS ; BREST ; LYON ; PARIS ; QUIMPER ; RENNES, soit en délégation soit en représentants de leurs coreligionnaires.

Une journée proposée le mardi 5 avril pour vivre autrement une journée de cours, pour s’enrichir mutuellement et découvrir d’autres réalités au-delà des différences.

Accueil ; rallye dans Paris ; mini concert ; intervention de Guy AURENCHE (Président du C.C.F.D.) ; mise en commun des découvertes ; goûter (à base de Nutella) voilà ce qui était au programme.

Découvrir ou redécouvrir le réseau lasallien et toutes les richesses qu’il recèle, était l’un des objectifs, vivre le thème de la confiance, en était un autre. Oui les étudiants ont dû apprendre à se faire confiance. Je n’oublie pas que ce sont d’abord eux et les 100 000 autres jeunes qui sont la première richesse de ce réseau, sans eux rien n’existerait.

Sciences et techniques ; argent ; éducation ; spirituel ; politique ; arts ; santé ; médias ; environnement ; solidarité-associatif ; homme-humanité ; corps ; famille-vie affective ; entreprise ; justice ; jeunesse : voilà les 16 thèmes que les étudiants ont découvert et illustré lors du rallye à l’aide d’une phrase, d’une photo, d’un verbe, d’un micro-trottoir. Voici quelques phrases slogan exprimant la confiance ou la défiance vis-à-vis de ces thèmes : - « donnez-nous du pouvoir d’achat » - « voici ma clef, je te fais confiance » - « bien dans son corps, bien dans sa tête » - « la jeunesse est éternelle » - « avancer main dans la main » - « l’homme ne naît pas homme, il le devient » - « nul ne doit être inquiété pour ses opinions »

Dans son message de clôture Guy AURENCHE invitait les étudiants à 4 défis : - refuser l’inacceptable - s’atteler à la construction politique - avoir des convictions - créer des partenariats

Puisse cette journée avoir été un rayon de soleil et une pierre de fondation dans la formation de ces étudiants. Je crois profondément que ce type de proposition vaut autant que les programmes suivis dans chacune de leur institution, car le vivre ensemble dans un même réseau cela s’apprend, un début « d’ensemble et par association ».

Ce que je retiens c’est aussi le travail d’équipe réalisé en amont, mais aussi pendant cette journée. Rien n’avait été laissé au hasard et d’après les échos et sourires nous pouvons croire que cette journée en appellera d’autres.

Oui c’est ce que j’ai vécu avec l’équipe des responsables de l’E.N.A.P., de LASALLE BEAUVAIS, de l’I.S.F.E.C., de l’E.C.A.M. LYON et RENNES, du coordinateur des étudiants de BRETAGNE. Ce que nous souhaitons pour les jeunes et les étudiants, passe nécessairement par cet engagement des adultes à leur service. Alors à quand la prochaine rencontre des étudiants du Réseau ? Si vous êtes dans un de ces établissements ou proche de l’un d’entre eux, n’hésitez surtout pas à interroger soit les étudiants ayant participé ou bien les responsables… tout cela est à consommer sans modération.

Visibilité sans identification ou présence de l'invisible ?

Frère Stéphane Lognon - des vies de Frère, le blog des frères des écoles chrétiennesC’est un peu le sentiment qui surgit en moi lorsque je pense au dernier rassemblement M.E.J. (Mouvement Eucharistique des Jeunes) auquel j’ai participé entre Noël et le Premier de l’An. À l’invitation du responsable des vocations de la Compagnie de Jésus, j’ai eu la joie de pouvoir aller à la rencontre de ces 1300 jeunes venus vivre et célébrer leur foi.

Ma présence lors de ce temps fort s’est traduite de la manière suivante : dans la grande salle de rassemblement, nous avions un stand intitulé : « Sisters and Brothers café ! » ; quelques tables avec de la documentation, des montages vidéos projetés de manière régulière, ceci afin de présenter nos différentes congrégations ; et puis un espace où des boissons chaudes et froides étaient proposées moyennant le « à votre bon cœur ». Certes, ce dernier espace a rencontré un vif succès surtout après avoir dépensé de l’énergie sur les chants et les danses que la pédagogie du mouvement propose !

Pourtant, je voudrai retenir deux remarques :

- ce qui comptait vraiment dans notre action de ces quelques jours auprès des jeunes, c’était notre présence gratuite. Comment vouloir susciter des questions chez les jeunes s’ils ne savent pas que nous existons.

- le fait d’avoir participé à ce temps fort avec des congrégations différentes, mais forte de leur expérience et de leur richesse propre.

Célébration d’envoi du rassemblement MEJ (Quimper, 27-30 décembre 2010) - Des vies de Frères, le blog des Frères des Ecoles ChrétiennesPersonne n’était là pour sa « propre chapelle » mais tout le monde était présent au service du Seigneur. C’est là une belle définition de ce qui nous a fait accepter de devenir religieux ou religieuse. Ce sont ces spécificités qui font toute la différence. L’image de la fleur résume pour moi ce que nous sommes. Cette végétation est une partie de notre environnement et pourtant, le nombre de fleurs qui existent est innombrable, les variétés sont importantes et toutes sont là pour nous faire apprécier la nature qui nous environne. La vie religieuse par ses différences, loin de nous opposer, permet de nous compléter, de nous enrichir et tout cela pour être témoin du Christ.

Au final, si vous me posez la question : avez-vous suscité des vocations ? Je répondrai en disant que nous avons semé. Oui nous avons été une présence discrète à l’image des fleurs de la création pour indiquer qu’à travers nous c’est un AUTRE que nous invitons à découvrir.

Fleurs - Des vies de Frèresn le BLog des Freres des Ecoles Chrétiennes

- page 1 de 3