Des vies de Frre

F. Jean-Luc Lambert

Frère Jean-Luc Lambert assure, au sein de la communauté d’animation et de gouvernement du district (la province chez les Frères) de France, une responsabilité de Visiteur auxiliaire. C'est-à-dire de supérieur provincial, assistant du Visiteur-provincial de France. Il est chargé de l’accompagnement des communautés de Frères de Savoie, Rhône-Alpes et Auvergne, et de quelques établissements scolaires. F. Jean-Luc a une longue expérience d’enseignement des mathématiques et sciences auprès des collégiens, ainsi qu’en animation pastorale.

Des passionnés … jusqu’au bout !

Frère Jean-LucJanvier : période de vœux et de souhaits, de rencontres et d’échanges inattendus ou peu banals :

Lors du Conseil d’administration OGEC d’un établissement scolaire dont j’assure le suivi de tutelle suivi d’un repas de fête pour clôturer ce temps de travail. En face de moi un retraité ayant fondé une petite entreprise de Travaux Publics ; et nous voilà parti à échanger sur … le vélo ! Lui qui ne s’y était jamais intéressé auparavant s’est lancé au moment de sa retraite dans l’aventure avec un VTC sur les routes de sa région Rhône-Alpes. Et c’est une passion qui se découvre : la découverte du silence, de l’effort serein et régulier mené au bout pour atteindre les cols, de l’endurance aussi sans oublier la joie d’admirer paisiblement la nature. Et c’est alors qu’il se décide à se lancer sur la route de Saint Jacques de Compostelle … en pèlerin cycliste ; imaginez les aventures, les rencontres et le cheminement personnel. Il se trouve ainsi conduit progressivement au service, à l’accompagnement et à l’écoute des autres au travers de cette passion ; depuis il poursuit cet itinéraire… Quelle jeunesse !

Pélerinage- Des vies de Frères, le Blog des Freres des Ecoles ChrétiennesLors du Noël des anciens : chaque année les amicales d’Anciens Elèves viennent dans les maisons de retraite de Frères fêter et remercier leurs anciens maîtres. Toujours un bon repas et à cette occasion je retrouve avec plaisir l’ami Jo, bon vivant qui ne manque jamais de raconter une histoire. Le secret de sa joie de vivre : des passions qui le mettent au service des autres. Chaque année, le pèlerinage diocésain à Lourdes au service des malades ; dans sa ville chaque jour un temps consacré à aller visiter et surtout écouter les malades et les personnes isolées à l’hôpital, en clinique, chez elles. Il ne manque jamais de raccrocher à son idéal « discret » ses amis retraités et disponibles. Et sans oublier une autre passion mise au service des jeunes et moins jeunes pour les « petits trains » ; à visiter ! Quelle jeunesse !

« L’éducation, notre passion » ; et il n’y a pas d’âge ! Plusieurs Frères de la maison de retraite de Caluire n’hésitent pas à se rendre à ADOS pour aider et accompagner les jeunes en difficulté dans la réalisation de leurs devoirs ou pour les écouter. Ils n’y manqueraient pour rien au monde et leurs prières rejoignent ces jeunes et leurs familles surtout dans les moments difficiles. Quelle jeunesse !

Chorale- Des vies de Frères, le Blog des Freres des Ecoles ChrétiennesEt ces 3 Frères âgés qui, chacun dans leur ville ou leur quartier, profitant de leur disponibilité de retraités, consacrent sans "bruit" leur temps au service des gens de la rue y compris le soir et le jour de Noël, aux familles démunies et aux jeunes ou adultes en recherche d’écoute. Quelle jeunesse !

La liste serait longue de ces hommes et femmes qui très discrètement se donnent ainsi passionnément aux autres et savent transmettre leurs propres passions. Leur joie de vivre transparaît sur leur visage ; ils sont décidemment jeunes ! En découvrant la source profonde de leur bonheur et leurs passions, ils m’aident à croire que Dieu est parmi nous et qu’Il visite son peuple.

Bonne Année 2009 ; abordons-là avec passion !

« Il s'agit à chaque instant de faire jaillir une étincelle de joie. Ne l'oublions pas :

"Souris au monde et le monde te sourira."»

Sœur Emmanuelle

Parle, Seigneur, ton serviteur écoute

Frère Jean-LucQuelle journée ! : une aspiration au repos avec un sentiment d’épuisement ? Non ! bien plutôt une expression de joie, une action de grâces quant au soir de mes journées, je réalise, sous le regard de Dieu, la richesse des rencontres et la profondeur des échanges, liés ou non à ma mission de Frère Visiteur.

Discussion avec un Eveque - Des vies de Frères, le Blog des Freres des Ecoles Chrétiennes

  • Ce chef d’établissement qui, après un tour d’horizon, me partage sa décision de réunir les adultes volontaires pour initier une pastorale digne de ce nom dans son établissement et son souci de lui donner toute sa place dans l’espace éducatif.
  • Cette communauté de Frères qui prend le temps de reprendre son projet communautaire pour l’adapter à sa nouvelle situation et qui s’y attelle avec audace et confiance sans ressasser les difficultés passées ou s’arrêter aux inquiétudes légitimes mais paralysantes.
  • Ces enseignants, ces éducateurs, ces personnels passionnés de leur métier, qui poursuivent des formations, adaptent leurs méthodes et se laissent interpeller pour mieux répondre aux besoins des jeunes de leur établissement et surtout de ceux qui s’y trouvent en difficulté.
  • Ce directeur de communauté qui, par un coup de téléphone ou un mail détaillé me donne chaque semaine des nouvelles de ses Frères, me partage ses inquiétudes et me questionne sur les perspectives de la mission évangélique lasallienne, là où il se trouve.
  • Ces anciens élèves qui à travers leurs blogs ou par mail, donnent des nouvelles de leur vie familiale, heureux de partager leurs joies, leurs espérances et aussi leurs souffrances.
  • Ces jeunes qui acceptent, avec un sens aigu de la responsabilité, de prendre sur leur temps de congé pour accompagner, aiguiller vers les lieux de rencontre les adultes lors d’un rassemblement éducatif lasallien d’enseignants.
  • Cet Evêque qui me redit combien dans notre société actuelle l’éducation des jeunes requiert avec encore plus de nécessité peut-être, des éducateurs complètement donnés à cette mission et combien la vocation de Frères est d’une actualité criante.
  • Et sans oublier, ce SDF assis sur le trottoir près de son chariot submergé d’affaires en tout genre qui répond toujours avec un aimable sourire à mon fraternel salut. A sa façon, il me donne de l’élan.


Enseignants en Formation - Des vies de Frères, le Blog des Freres des Ecoles Chrétiennes

Derrière toutes ces rencontres et le contenu des échanges, je réalise, non sans reconnaissance, d’abord combien notre réseau lasallien vit et se construit avec un poids de “ fraternité ” qui n’est pas qu’un mot ; je ressaisis aussi combien mon engagement de Frère et la spiritualité lasallienne me marquent profondément et m’amènent à voir au-delà des personnes et des situations l’Esprit à l’œuvre dans notre monde d’aujourd’hui.

Alors oui, vraiment, “ Quelle journée ! ”. La Parole de Dieu passe par ces "récits de vie", ceux des personnes, ceux des communautés. L’accueil du frère en qui le Seigneur est présent découle naturellement de l’accueil de Dieu dans sa Parole. Alors chaque matin je me dispose dans la prière à me mettre en état de disponibilité pour être toujours mieux capable d’un accueil simple et fraternel, d’une écoute attentive et patiente : « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute. »

page 2 de 2 -