Portrait du Frère Bruno Allain, des vies de Frères : le blog des Frères des Ecoles ChrétiennesCette semaine (chargée), bien des occasions étaient motif de rendre grâce à Dieu surtout au travers des rencontres de catéchèse avec les jeunes.

Avec les CM2 nous travaillons sur le thème de "la vigne de Dieu" (document Nathanaël) avec comme texte biblique Jn15, 1-13. Quel joie quand on voit les jeunes comprendre le cheminement que Jésus propose. Être rattaché au cep de vigne, porter du fruit, aimer, aimer jusqu'à donner sa vie… Suivre l'exemple du Christ.

Illustration : un calendrier liturgiqueAvec les 6ème, c'est la découverte du calendrier liturgique. Il fallait voir les regards des jeunes quand ils ont découvert que dans leur agenda scolaire il y a bien sûr des saints tout au long des jours de l'année mais aussi des fêtes chrétiennes. Les jeunes "s'approprient" le temps. Le calendrier prend du sens à partir des fêtes chrétiennes, à partir de la vie du Christ.

Avec les 5ème, nous préparons le pèlerinage lasallien sur les pas de J-B de La Salle à Reims (Basilique, Cathédrale, Hôtel De La Salle). En ce moment nous regardons la vie à l'époque de M. de La Salle (vivre en ville, les seigneurs et le peuple, l'école, les innovations proposées par M. de La Salle…). Se projeter dans une autre époque, donner des comparaisons avec notre époque et pourquoi pas dire comme un élève : "J'ai de la chance de vivre en 2010". Comprendre l'histoire pour comprendre son histoire.

Illustration : un tableau noir avec l'inscription merciJ'ai proposé un "portrait chinois" à quelques élèves de 4ème (Si j'étais un animal, je serais … etc.) ; la dernière question était : "si je voyais Dieu, je lui dirais …" Réponses : merci, bonjour pourquoi s'intéresser à moi, je baisse les yeux, très heureux de vous voir… L'exercice à continuer mais cette fois-ci le portait chinois concernait Jésus (si, toi Jésus, tu étais un plat… une fleur… etc.) La croix, le pain et le vin sont revenus très souvent. Et à la question : si, toi Jésus, tu voyais Dieu, tu lui dirais … La réponse la plus étonnante d'un jeune a été : "Je t'aime". Petit jeu pour apprendre à se connaitre, à connaître les autres. Et enfin arriver à la question de Jésus posée aux jeunes (mais qui, aussi, nous concerne tous) "Et vous, qui dites-vous que je suis ?" (Mt 13,15).

Rendre grâce de toutes ces petites choses qui font notre vie, les présenter au Seigneur. Lui dire Merci tout simplement.