Portrait de F. Louis Morel, Des vies de Frères, le blog des Frères des Écoles ChrétiennesDans le message accompagnant leurs vœux à l’occasion de Noël et du Nouvel An, Anne Benoist et Frère Stéphane, animateurs de la « Pastorale des choix de vie » du réseau lasallien français, ont écrit : « …C’est avec grand plaisir que nous tenons à vous remercier pour vos partages qui enrichissent le blog semaine après semaine. Soyez et demeurez plein d’espérance afin d’éveiller le cœur des jeunes qui vous lisent. »

Dessin d'un jeune détenant nombre de prix et de diplôme avec cette question : as-tu du coeur ?, illustrant le billet "Voeux... ou plutôt questions" de F. Louis Morel, Des vies de Frères, le blog des Frères des Écoles ChrétiennesCes lignes, tout en étant très adaptées et de circonstance, me conduisent à m’interroger sur les impacts ou les retombées des témoignages donnés par des Frères, semaine après semaine, dans ce blog. Par curiosité, je suis remonté jusqu’au 6 septembre 2010, soit 18 « partages » entre cette date et le 28 décembre compris. 12 de ces partages n’ont suscité aucun commentaire. 4 en ont suscité 1. Un en a suscité 2 et un autre en a suscité 4. L’identité des personnes qui réagissent n’est pas facilement identifiable le plus souvent. Même si elle l’était, ma question resterait entière.

« … éveiller le cœur des jeunes qui vous lisent. » Très bien en tant qu’objectif. Mais qui lit les témoignages ? Si les lecteurs sont surtout des jeunes, que pensent-ils de ces partages de vie ? Pourquoi réagissent-ils si peu ? À moins qu’ils réagissent directement auprès des intéressés ? Ou auprès de Frère Stéphane et d’Anne Benoist? Mais dans ce cas, comment établir un dialogue avec et entre les jeunes et moins jeunes lecteurs ?

La mise en ligne des articles du blog sur Facebook pondère certes ces propos et donne un éclairage complémentaire de leurs impacts sur les jeunes. Mais la question demeure : Comment arriver à une interactivité réelle entre les participants et les lecteurs, et les lecteurs entre eux, afin d’enrichir le débat ?

mains et clavier d'ordinateur, illustrant le billet "Voeux... ou plutôt questions" de F. Louis Morel, Des vies de Frères, le Blog des Frères des Écoles chrétiennesEn effet, il me semble qu’un nombre important de laïcs adultes de notre réseau devraient se sentir eux aussi concernés et donc réagir d’une manière ou d’une autre… Le blog n’a pas été voulu d’abord comme un lieu d’échanges entre Frères ! Alors, où êtes-vous, vous les jeunes ? Vous les adultes laïcs du réseau ? Si pour vous la vocation de Frère est encore nécessaire pour pérenniser avec vous le charisme lasallien et assurer la poursuite de la mission éducative lasallienne, alors à vos claviers, à vos stylos !

Sur les 20 Frères qui ont moins de 60 ans dans notre District de France, 4 seulement, sans compter les deux novices, ont moins de 40 ans ! Voilà un fait, pour ne prendre que celui-là, qui ne peut laisser indifférent ? Comment lisons-nous ce « signe des temps » ? Est-ce aux Frères seuls à trouver la réponse ? Il me semble évident que non ! C’est ensemble, jeunes, adultes du réseau et Frères que nous pourrons entrevoir ce que Dieu veut nous dire à travers cette réalité. C’est ensemble que nous pourrons entrevoir les profils du Frère de demain et ses modes d’insertion dans la mission éducative lasallienne avec les laïcs.

C’est parce que je veux être « plein d’espérance » que ce questionnement me tient à cœur et que je vous le partage !